top of page

L'Odyssée de Pénélope de Margaret Atwood

Une réécriture, façon féministe de l'Odyssée, ça vous tente ? C'est ce que je vous propose cette semaine (avec un peu de retard).

Résumé :


"Dans cette relecture originale du mythe grec, à la fois subtile, féministe et impertinente, Pénélope, hantée par la mort de ses servantes, raconte depuis les Enfers sa propre version de l'histoire : celle d'une femme, d'une épouse, d'une mère et d'une reine bien plus forte que ce que les hommes ont toujours voulu croire.


"Grâce soit rendue à Margaret Atwood de nous projeter, grâce à ce texte rageur, tragique et parfois burlesque, dans la tête de Pénélope. Et ainsi de nous offrir avec cette autre version de l'Odyssée un contrechamp au récit d'Ulysse, dont elle éclaire de surcroît les zones d'ombre, Atwood ne perdant jamais de vue le texte d'Homère. Un point de vue féminin qu'on attendait avec impatience ! " Christophe Ono-dit-Biot"

 

Avis :

Note : B


Je ne vous cache pas que mes souvenirs de l'Odyssée de Homère et du rôle de Pénélope étaient assez flous lorsque j'ai commencé ma lecture. Mais j'étais très curieuse de lire la réécriture du mythe par Atwood. Connaissant l'auteure, je me doutais que j'allais y trouver une maitrise de l'œuvre originale combinée avec de l'humour satirique et une pointe de féminisme. Je n'ai pas été déçue !


A travers Pénélope qui joue la narratrice en direct des Enfers, on retrouve l'histoire d'Ulysse. Loin de la légende, on alterne entre les éléments du mythe de Homère et la vision plus terre à terre et moins poétique que propose Margaret Atwood. Le héros est donc descendu de son piédestal dans un récit au goût du jour, plus crédible et humain. C'est une vision qui beaucoup fait sourire.


Même si l'auteur fait la part belle aux femmes et à Pénélope dans son histoire, celles-ci ne sont pas épargnées pour autant par la plume d'Atwood. Entre les relations conflictuelles de Pénélope avec sa cousine Hélène, son mariage très jeune et sa solitude grandissante, un personnage est dépeint avec ses qualités et ses nombreux défauts notamment son hypocrisie qui est mise avant par ses servantes lors des interludes chantées. Il n'en reste pas moins que Pénélope est un personnage aussi humain que moderne et l'empathie du lecteur est amplifié par le choix de narration à la première personne et s'adressant directement au lecteur.


Enfin la préface de Christophe Ono-dit-Bio, très méliorative vis-à-vis du livre, m'a beaucoup aidé à me rappeler des différents éléments de la légende d'Ulysse et m'a permis de ne pas être perdu durant ma lecture. Néanmoins je pense qu'il vaut mieux lire l'Odyssée puis L'Odyssée de Pénélope sans la préface car celle-ci divulgue de nombreux éléments originaux de l'œuvre de Atwood que j'aurais préféré découvrir durant ma lecture.


J'ai passé un très bon moment avec ce livre : la plume de Atwood est toujours aussi juste avec un humour satyriques, des mots précis. On sent une réelle connaissance du matériau original et de ses différentes versions. Un très bon roman que je conseille à ceux qui aiment les mythes et légendes !

 
20 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page