Mes lectures du Mois - Mars 2021

Dernière mise à jour : 29 oct.

Je vous emmène ce mois-ci (re)découvrir trois univers différents à travers les trois romans que j'ai lus ce mois-ci ! 😊

 

J'ai débuté le mois avec C'est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood.

Note :B


En toute honnêteté, je ne savais pas à quoi m'attendre en débutant ce roman. Le quatrième de couverture m'avait intrigué mais je ne voyais pas où l'auteur allait nous emmener.

Dans un premier temps, le lecteur découvre une monde dystopique : les personnages principaux évoluent dans un monde où l'économie s'est effondrée. Pour survivre Stan et Charmaine signent pour faire partie d'un projet particulier nommé Positron/Consilience : dans la ville de Consilience chacun a un travail et une maison. Mais un mois sur deux les habitants de la communauté doivent vivre à Positron : une prison dans laquelle ils sont nourris et logés avec un travail…

Un projet qui a de quoi déstabiliser ! Pourtant on comprends les raisons qui poussent les personnages à s'inscrire.


On se rends pourtant très vite compte que le cadre dystopique créé par Atwood n'est qu'une contexte pour le déroulement de son histoire qui se rapproche finalement plus du thriller psychologique et de la satire. Stan et Charmaine s'enferment petit à petit chacun dans des obsessions très réalistes et sont entrainés dans une lutte qui les dépasse…


Margaret Atwood manie comme toujours les mots avec beaucoup de justesse et d'humour. C'est le cœur qui lâche en dernier est un roman haletant et très bien écrit qui a joué avec mes émotions à plusieurs reprises.


Il m'est pourt donner la note de A à ce roman comme aux autres histoires de Atwood car je ne me suis rarement sentie en empathie avec les personnages. Je pense que c'est un aspect voulu par l'auteur. En effet en caractérisant Stan et Charmaine comme elle l'a fait, l'auteure met en avant les vices et les obsessions qui les anime et dont elle fait la critique.

 

Après cette excursion dans l'inconnu, je me suis tournée vers une saga qui m'étais familière. J'ai donc lu le tome 15 de Cherub : Black Friday de Robert Muchamore.

Note : B+


Comme pour les autres opus de la saga, ce tome 15 est très agréable à lire et bien rythmé. Il s'agit de la continuité directe des tomes précédents, on suit donc Ryan et Amy dans le démantèlement du clan Aramov.

Leur mission se confronte avec les problèmes politiques des hautes instances dont les intérêts diffèrent du point de vue des agents ce que je trouve très intéressant.

Parallèlement James et Bruce reviennent au campus temporairement en tant qu'instructeur et c'est avec plaisir que le lecteur retrouve le personnage principal du premier arc de la série..


Robert Muchamore relève le défi de maintenir l'attention du lecteur dans un flot d'émotions même après 15 tomes !

 

J'ai enfin clôturé le mois avec la préquelle à L'Epée de Vérité : La Première Inquisitrice de Terry Goodkind.

Note : A


J'ai eu un gros coup de cœur pour cette histoire se déroulant plusieurs siècles avant les évènements de la saga principale de l'Epée de Vérité. On découvre dans ce roman la jeune Magda Searus, veuve du Premier Sorcier Barracus qui tente non seulement de percer le mystère du suicide de son mari mais aussi les étranges évènements ayant lieu à la Forteresse du Sorcier.

Magda est un personnage très touchant à la volonté de fer qui n'est pas sans rappelé Khalan !

J'ai beaucoup aimé assister aux évènements ayant conduit à la création de l'Epée de Vérité et de la première Inquisitrice. Cette histoire permet d'éclairer certaines ficelles narratives de la saga principale, notamment le lien entre les deux arcs narratifs. C'est un réel plaisir de découvrir ces personnages à travers les yeux de ceux qui l'ont vécu et non uniquement via les renseignements récoltés par Richard dans les archives de la Forteresse ou du Palais du Peuple.


Je vous conseille de lire au moins le premier arc de L'Epée de Vérité avant ce roman. En effet la saga a été conçue pour que le lecteur découvre les éléments clés au fur et à mesure des tomes et en même temps que Richard, le personnage principal. Si vous lisez cette préquelle avant la saga principale, vous risquez d'être déphasé par rapport à l'histoire et à vous sentir moins impliqué.


Comme toujours avec les romans de Terry Goodkind, j'ai dévoré cette préquelle en quelques jours tant j'ai été embarquée dans l'histoire ! Je ne peux donc que vous la recommander !


 

#LecturesDuMois #Mars2021

13 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout