Mes Lectures du Mois - Mars 2022

Dernière mise à jour : 29 oct.

Je sais, je suis en retard mais cela me faisait mal au cœur de publier un seul livre dans mes lectures du mois donc j'ai trainé un peu histoire d'avoir fini un second roman. Ce mois de mars a été léger en terme de lecture puisque je n'ai eu le temps de lire que deux romans. Je vous explique tout de suite pourquoi.

 

L'entièreté de mon mois de Mars a été consacré au roman Messe Noire de Peter Straub. Non pas qu'il est particulièrement long mais j'ai trainé des pieds pour le lire...

Note : D


La note laisse peu de place aux doutes : je n'ai aimé ni ce livre ni mon expérience de lecture pour trois raisons.


En premier lieu j'ai été extrêmement déçue par l'histoire. Le concept est original : les amis d'enfance du narrateur ont participé à une messe noir et ce dernier souhaite, des années plus tard, comprendre ce qu'il s'est passé. Avoir une personne externe me semblait une bonne idée car cela permet un questionnement proche de celui du lecteur ainsi que des interactions entre les différents personnages.


Mais le narrateur est extrêmement passif et accepte avec beaucoup de facilité l'aspect fantastique de la messe noire ce qui aboutit à une histoire très lisse et sans enjeu.. Ce manque d'enjeu ainsi que la difficulté à me sentir investi ou en empathie avec les personnages a conduit à pas mal d'ennui lors de mes moments de lecture..


Le second point problématique de cette histoire est sa construction. En effet le livre est construit de manière très simpliste : un chapitre par personnage que le narrateur rencontre ou interroge, chaque chapitre étant lui-même découpé en sous chapitre. J'ai trouvé très dommage d'avoir ce séquencement des témoignages et encore plus lorsque je me suis rendue compte que le point de vue d'un personnage était écrit comme une parenthèse dans le livre avec un narrateur à la 3ème personne du point de vue du personnage qui raconte.. C'est une vraie coupure dans le récit qui ne permet aucune interaction entre les versions des différents protagonistes ou entre le témoin et le narrateur. L'utilité de ce dernier est alors réduit à un personnage qui passe d'un témoignage à l'autre alors qu'il aurait pu être plus exploité.


Enfin j'ai eu des difficultés avec le style de l'auteur. Outre le premier chapitre extrêmement flou et qui perd le lecteur avant même qu'il n'ait le moindre point d'appuie, le roman traine en longueur. L'auteur prends beaucoup de temps sur des descriptions futiles qui n'ont pas d'importance pour l'histoire et passe très rapidement sur les points cruciaux de celle-ci. Le focus n'est pas là où il devrait être. Résultat : je me suis beaucoup ennuyée..


Je crois que c'est l'une des premières fois que je le dis mais c'est un livre que je ne conseille pas.

 

Pour vous éviter une unique critique, négative qui plus est, je me suis rapidement tournée vers une valeur sûre avec le tome 5 de l'Epouvanteur : L'erreur de l'Epouvanteur de Joseph Delaney.

Note : B+


Comme toujours c'est un plaisir de lire un livre de cette saga ! J'aime beaucoup la manière dont l'auteur nous fait découvrir un nouvel élément de son univers à chaque tome. dans celui-ci Thomas est envoyé auprès d'un autre épouvanteur dont l'environnement et les méthodes de travail divergent de celles dont il s'était habitué. On alterne ainsi des moments de découverte avec plusieurs rebondissements et un questionnement sur le Bien et le Mal qui tiraille le personnage.


Le style reste très simple mais la construction très rythmée du roman permet de conserver une attention constante du lecteur sans être trop chargée.


 

#LectureDuMois #Mars2022

12 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout