Shining, l'enfant lumière de Stephen King

Dernière mise à jour : 29 oct.

On continue les post hebdomadaires avec le premier Stephen King que j'ai lu et qui m'a fait basculé dans l'univers fou de ce grand écrivain. Shining est l'un des romans les plus connus de Stephen King dont l'adaptation sur grand écran par Stanley Kubrick est un classique du cinéma d'horreur.

Résumé :


"Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Hotel est tenu pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Beauté, confort, luxe, volupté... L'hiver, l'hôtel est fermé, coupé du monde par le froid, la neige, les glaces. Seul le gardien y habite.

Cet hiver-là, c'est Jack Torrance, un écrivain qui tente d'échapper à l'échec et au désespoir. Il est venu accompagné de sa femme, Wendy, qui espère, grâce à cet isolement, reconstruire son foyer menacé, et de leur enfant, Danny qui possède le don de Shining.

Dans les cent dix chambres vides de l'Overlook, le démon de l’hôtel est omniprésent et menace cette famille à l'équilibre fragile.. "

 

Avis :

Note : A +


Ce livre est un gros coup de cœur !

Il s'agit du premier roman de Stephen King que j'ai lu et les trois premiers mots du livre : "Petit con prétentieux" m'ont fortement marqués. Il faut dire que passer du style léger et épuré de la littérature jeunesse à celui beaucoup plus brut de Stephen King a de quoi marquer !


Mais il s'agit aussi du roman le plus connu et l'un des meilleurs de Stephen King. Oubliez ce que vous pensez savoir de cette histoire grâce au film de Stanley Kubrick ! Celui-ci a beau être excellent, il ne surpasse pas le livre...et de loin. Le roman a cette particularité de nous faire entrer dans la tête des personnages plutôt que de nous laisser être un simple spectateur de l'action. Chaque chapitre est écrit du point de vue de l'un des membres de la famille Torrance. L'horreur devient alors non seulement physique mais aussi extrêmement psychologique. Le lecteur découvre la manière dont l'Overlook manipule Jack. il met en scène devant le père de famille des événements qui font écho à des souvenirs d'échec ou de frustration pour le personnage. On comprend comment et pourquoi Jack sombre petit à petit dans la folie malgré une lutte contre ses démons et sa volonté de rester sobre... et on se sent impuissant !

Je trouve que le livre ajoute de l'humanité et de la profondeur à Jack. Mais Wendy et Danny sont aussi mieux caractérisés dans le livre et moins stéréotypés. L’hôtel essaye d'ailleurs de manipuler chacun des personnages d'une manière ou d'une autre même s'il n'a de prise que sur Jack, le plus faible de la famille!


L'histoire est un huit-clos très oppressant par l'isolement de l'Overlook mais aussi par le style de Stephen King. L'auteur accentue notre sentiment de solitude en construisant son récit comme une succession de points de vue de chaque personnage sur des scènes différentes. Ce style donne la sensation que les membres de la famille évoluent en étant isolés les uns des autres alors qu'ils sont tous au même endroit. Et c'est cette solitude des personnages que vont utilisés les forces obscures de l'hôtel !


Rien n'est laissé au hasard dans ce roman, comme dans chaque histoire de Stephen King. Il s'agit avant tout d'une histoire d'horreur dont chaque détail a son importance et permet de faire avancer l'histoire et fait grandir la peur du lecteur.


Un roman d'horreur par le maître absolu de ce genre, un huit-clos qui fonctionne et ne vous laissera pas indifférent !


 

#StephenKing #CoupdeCoeur #PostHebdo

54 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout