Mes lectures du mois - Janvier 2021

Dernière mise à jour : 30 août 2021

Bonne année 2021 ! On commence l'année sur un rythme tranquille puisque je ne vous propose ce mois-ci que 3 romans qui m'ont fait ressentir différentes émotions et m'ont fait me poser beaucoup de questions...

(Les post de chacun des romans ci-dessous sortiront au compte-goutte cette semaine si vous avez envie d'un résumé et d'un avis plus détaillé !)

 

J'ai commencé le mois par le tome 3 de Complots à Versailles : L'aiguille Empoisonnée de Annie Jay. Pour lire mon avis sur la série et les premiers tomes c'est ici !

Note : B+

Dans ce troisième roman on rencontre le personnage d'Agnès, une remplisseuse à Versailles et amie de Cécile et Pauline à qui elle confectionne dans le plus grand secret de nouvelles robes. Mais un soir la jeune fille disparait alors que les bijoux de la reine sont dérobés.


Tout accuse Agnès. Cécile s'embarque alors dans une nouvelle enquête, bien décidée à retrouver son amie. Pauline quant à elle continue à subir les manigances de Mme de Montespan et doit donc jongler entre aider son amie et ses obligations à la cour tandis que plusieurs morts mystérieuses surviennent..


J'ai découvert dans ce nouveau tome de nombreux nouveaux éléments concernant l'époque de Louis XIV. Que ce soit les lois interdisant aux femmes de coudre certaines pièces, les colonies d'Amérique du Sud, les controverses scientifiques ou encore la ville de Versailles et son organisation. Une lecture toujours aussi plaisante.

Le seul point que j'ai trouvé négatif est que l'un des éléments clés au sujet des morts à Versailles. Mais finalement cet élément introduit chez le lecteur une véritable tension vis-à-vis des personnages rendant la lecture encore plus palpitante.


Un roman jeunesse historique sur une base d'intrigues de cour et d'enquêtes presque policières qui comme c'est prédécesseurs promet une lecture aussi agréable que prenante.

 

J'ai ensuite voulu sortir de ma zone de confort littéraire en m'essayant à une auteure très connue mais je n'avais jamais lu : Amélie Nothomb avec Hygiène de l'Assassin, son premier roman.

Note : B-

On suit dans ce roman les différentes interview du célèbre romancier Prétextat Tach qui n'a plus que deux mois à vivre. J'ai trouvé dans ce roman un côté très théâtral : chaque chapitre présente une interview à la manière d'une scène et au fur et à mesure du roman, l'auteur délaisse la narration pour ne se concentrer que sur les dialogues. Je n'ai pas été étonnée de découvrir que le roman a été adapté plusieurs fois au théâtre !

Amélie Nothomb a une maîtrise du français et des registres de langues très impressionnante, je n'avais pas l'impression de lire un roman mais d'assister physiquement aux dialogues. Une fois un chapitre commencé, il m'était très dur de m'arrêter.


Au delà de l'histoire, Hygiène de l'assassin est aussi une réflexion sur l'écriture et la réussite mais aussi une critique de certains journalistes.


Avec tout ces éléments positifs, pourquoi n'ai-je donné une note plus élevée à ce roman ? L'histoire est très intéressante et a un retournement de situation incroyable. Mais d'une part j'ai trouvé la fin tout sauf satisfaisante, lorsque j'ai refermé le livre j'étais en colère que l'auteur choisisse une fin si facile et qu'elle soit si rapidement expédiée. D'autre part les sentiments que j'ai éprouvé en lisant ce livre ne sont pas des émotions que j'ai envie d'éprouver lorsque je me plonge dans un roman.


Je suis contente d'avoir essayé ce genre et je reconnais la qualité de l'écriture d'Amélie Nothomb mais ce n'est pas le genre d'histoire que je prends plaisir à lire. J'essayerai peut-être un autre de ces romans plus tard dans l'année pour voir si cette sensation vient de l'auteur ou de ce roman en particulier !

 

Après cette expérience étrange mais néanmoins unique, je suis retournée vers l'un de mes genres favoris : la fantasy. J'ai donc lu un livre que j'avais envie de découvrir depuis longtemps : le tome 1 des Enigmes de l'Aube, Premier Souffle de Thomas C. Durand.

Note : A-

Je connaissais Thomas C. Durand en tant que docteur en biologie et vulgarisateur scientifique à travers son livre L'évolution ça marche mais aussi car il est Acermendax : l'animateur de la chaîne d'esprit critique La Tronche en Biais sur Youtube que j'apprécie particulièrement. J'ai donc eu envie de découvrir l'aspect écrivain du personnage et c'est une réussite !


J'ai adoré l'histoire. Anyelle découvre qu'elle a le don de renforcer la magie des autres. Cette magie est aussi rare que dangereuse, La petite fille doit donc quitter la forêt où vit sa famille pour aller étudier à l'école de Magie de la ville et apprendre à maitriser son don. Mais les filles ne sont pas autorisées à étudier la magie ! Curieuse, impétueuse, faisant fi des traditions et de la politique, Anyelle sait s'imposer malgré son jeune âge et vous fera sourire plus d'une fois.


Bien qu'il s'agisse d'une histoire de fantasy avec de la magie et se déroulant dans un autre monde, on retrouve dans l'attitude d'Anyelle, dans les descriptions des personnages ainsi que dans les notes de l'auteur l'attachement de Thomas C. Durand à la méthode scientifique et à l'esprit critique ce qui m'a fait plus d'une fois sourire. Le seul petit point négatif à cette histoire est la quantité de notes de l'auteur et leur longueur. Je l'avoue je ne les ai pas toutes lues sur le coup car elles avaient tendance à me sortir de l'histoire même si les informations qu'elles apportent sont intéressantes. On sent que l'auteur a travaillé sur le monde qu'il a créé, qu'il lui a donné une Histoire et qu'il fourmille de détails. Je trouve cela dommage que certains de ces détails n'aient pas été intégré à l'histoire plutôt que de faire l'objet d'une note.


C'est un très bon roman de fantasy dans lequel on retrouve la patte de l'auteur pour ceux qui le connaissent via Youtube et que je vous conseille chaudement!

#Janvier2021 #Découverte

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout