Mes lectures du Mois - Juin-Juillet 2021

Dernière mise à jour : 29 oct.

Après une grosse pause estivale, les post de Didi sont de retour. Voici donc mes lectures des deux derniers mois. Au programme : manga, classique, fantasy et nouvelles,..

 

Débutons ces vacances avec un recueil de nouvelles de Stephen King : Le Bazar des Mauvais Rêves.

Note : B+


L'écriture d'un roman est très différente de celle d'une nouvelle tout comme l'expérience du lecteur. Et j'ai trouvé que Stephen King s'illustrait dans cette pratique.

Ce livre est la compilation de 21 nouvelles, chacune préfacée par l'auteur qui fournit une ou plusieurs anecdotes sur la naissance de l'histoire qui nous est introduit. J'ai été agréablement surprise de la variété de genre que ce recueil aborde. Bien qu'on retrouve la patte de Stephen King dans chacune des nouvelles, celles-ci abordent des sujets divers et impactent différemment le lecteur. Certaines sont évidemment horrifiques, d'autres sont purement fantastiques et une partie amène le lecteur à la réflexion.


Je donnerais mon avis nouvelle par nouvelle dans le post dédié à cet ouvrage car elles sont très différentes les unes des autres et chacune mérite un avis spécifique.


Dans sa globalité, si vous voulez voir l'étendue du talent de Stephen King sans avoir à vous lancer dans un pavé dont il a le secret, c'est un livre que je vous conseille. Vous ne serez peut-être pas happé par toutes les nouvelles qui sont présentées mais vous en trouverez au moins quelques unes pour attirer votre attention 😊

 

Entre deux histoires du maître de l'horreur, je me suis replongée dans l'univers de The Promised Neverland de Kaiu Shirai et Posuka Demizu.

Note : B


J'avais commencé ce manga alors qu'il était inachevé. J'ai donc décidé de le reprendre à zéro pour mieux apprécier les chapitres que je n'avais pas encore lu. J'ai donc été moins surprise des moments forts du début de la saga qu'en première lecture.


C'est un manga d'aventure qui se lit très bien. Je me suis rapidement attachée aux personnages principaux et aux enjeux de l'histoire. Cette dernière ainsi que l'univers qu'elle dépeint sont très originaux et donnent envie au lecteur de continuer sa lecture jusqu'au bout.

J'ai adoré les deux premières parties de l'histoire qui tournent autour de l'orphelinat et la fuite. Elles sont très fortes émotionnellement et très rythmées. A peine le temps de souffler que le lecteur fait face à de nouveaux enjeux et de nouvelles connaissance sur ce monde. J'ai donc abordé sereinement la dernière partie qui tourne autour de l'affrontement final... et j'ai eu beaucoup de mal à ne pas grincer des dents sur le dénouement. L'auteur exacerbe dans cette partie les caractères des personnages et prends d'importants raccourcis pour terminer son histoire.

Une lecture mitigée mais que je vous conseille !

 

Voulant un peu de légèreté, je me suis tournée vers l'univers de Tara Duncan en lisant Les autres mondes de Tara Duncan - tome 1 La danse de la licorne de Sophie Audouin-Mamikonian et Thomas Mariani.

Note : C


Alors qu'un dragon fou attaque Omois, les dirigeants des différents pays d'AutreMonde découvre qu'ils sont menacé par un antique sortilège : la danse de la licorne. En parallèle, le lecteur suit la jeune Nina : une terrienne passionnée de danse classique.


Quelle déception que ce roman ! Alors qu'il contient de nombreux éléments intéressants, on sent une certaines immaturité chez l'auteur. L'histoire se déroule alors que Lisbeth n'est encore qu'une princesse et le lecteur suit différents espions des gouvernements d'Autremonde en mission dans un corps de ballet français sur Terre. Ce côté espionnage ainsi que la description de chaque personnage commence très bien. Néanmoins on se rends très vite compte d'importants problèmes de caractérisations des personnages ainsi que de la structure de l'histoire.

Enfin le très gros défaut du livre est sa fin.. inexistante. L'histoire se termine sans aucun dénouement de l'intrigue principale ce qui crée beaucoup de frustration pour le lecteur. En effet dans les autres saga que j'ai pu lire, chaque tome a son intrigue propre avec parfois en toile de fond une histoire plus profonde ou importante. Mais la problématique principale du tome est systématiquement résolue à la fin du roman. Ici ce n'est pas le cas et je pense que c'est principalement dû au manque de structure du livre : l'auteur a voulu plonger trop vite son lecteur dans les différentes intrigues de son histoire et a révélé trop de choses trop vite..


C'est malheureusement un livre que je vous déconseille sauf si vous tenez absolument à vous replonger dans l'univers de Tara Duncan..

 

Voulant lire un bon roman de fantasy pour faire passer ma déception j'ai choisi une valeur sûre en me plongeant dans le tome 2 Des Chroniques de Nicci : Le Linceul de l'Eternité de Terry Goddkind.

Note : A


Sans surprise, j'ai eu du mal à lâcher ce roman une fois ma lecture commencée... Dans ce second tome le lecteur suit Nicci, Nathan et le jeune Bannon dans la ville légendaire de Ildakar. Cette citée est restée protégée pendant des centaines d'années grâce au linceul de l'éternité. Alors que les dirigeants de la ville souhaite conserver leur société idéale, Nicci lutte pour leur ouvrir les yeux sur les horreurs qui découlent de leur politique.


J'ai particulièrement aimé ce tome car il renoue avec ce que j'appréciais dans la saga de l'épée de vérité : le lecteur découvre une nouvelle société avec ses codes et ses règles... ainsi que ses dysfonctionnements ! Mon attachement aux personnages et la plume de Terry Goodkind ont rendus l'histoire plus que réelle : j'ai donc été très investie dans la lutte de Nicci, dans la quête de Nathan et le désarroi de Bannon..

Sans compter la fin très habile de l'histoire. En effet l'auteur dévoile deux sérieux problèmes que nos héros devront affronter... ce qui donne envie de continuer la lecture !


Comme toujours avec Terry Goddkind, je ne peux que vous recommander leur lecture !

 

Enfin j'ai terminé ces deux mois d'été par un classique de la littérature anglaise : Orgueil et Préjugés de Jane Austen.

Note : A


On suit dans ce roman le personnage d'Elizabeth Benneth, jeune fille anglaise du XVIIIe siècle qui nous révèle les problèmes auxquels sont confrontées les femmes mondaines de la compagne anglaise pour s'assurer sécurité financière et statut social car la seule solution s'offrant à elles est le mariage.


J'ai été très surprise d'apprécier autant ce roman. En effet même si le style est un peu daté et les problématiques font grincer des dents la féministe qui est en moi, Jane Austen dépeint la société anglaise avec tant d'humour et d'ironie qu'il est difficile de rester de marbre.

On sent la critique que l'auteur fait de la société dans laquelle elle évolue. Entre Mrs Bennett qui veut à tout prix marier ses filles et qui ne respecte aucune règle de bienséance pour arriver à ses fins, le cousin Mr Collins qui est prétentieux et pompeux à l'excès et les demoiselles de la haute société hypocrites et n'aspirant qu'à éliminer toute rivale, le lecteur comprends très rapidement à quel point la sœur d'Elizabeth, Jane dont on suit l'histoire d'amour, sort du lot.

La seconde histoire d'amour que le lecteur suit et dont Elizabeth est l'une des protagonistes est pleine de rebondissements et doit composer entre orgueil et préjugés des personnages… J'ai été passionnée en suivant le personnage ! D'autant plus que les problématiques autour des préjugés soulevées par le livre existent toujours de nos jours.


Une excellente surprise et une très bonne découverte !


 

#LecturesduMois #Juin2021 #Juillet2021

23 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout