top of page

Saga Kitty Lord de Mélusine Vaglio

Avec l'été (et un nouveau jeu vidéo) mon rythme de lecture est moins soutenu, je vous propose donc qu'on remonte le temps pour discuter d'une saga qui a fortement marqué mon adolescence : Kitty Lord de Mélusine Vaglio.

Résumé :

"Kitty Lord, jeune adolescente, vit dans un orphelinat, en marge des autres pensionnaires qui redoutent ses colères. En effet, les réactions de la jeune fille s'accompagnent de phénomènes étranges à l'encontre de ses camarades ou de la surveillante. Avec la puberté, ses pouvoirs s'accroissent et sa célébrité aussi.

Enlevée par des hommes inquiétants, elle se retrouve dans une base expérimentale souterraine très secrète, en compagnie d'autres enfants possédant tous des pouvoirs paranormaux, comme la télépathie, la cognition... ou des pulsions extrêmement violentes. Cobayes pour ces chercheurs spécialisés en OGM qui veulent devenir les maîtres du monde, ils apprennent que seul le meilleur d'entre eux survivra."

 

Avis :

Général :


Au collège il y a trois série de livre qui m'ont marquée et que j'ai relu par la suite : Tara Duncan, Stravaganza et Kitty Lord. Je vous ai déjà parlé des deux premières alors il était naturel que la dernière finisse par avoir sa critique. J'ai découvert le premier tome par hasard dans une librairie : je trouvais la couverture très belle (c'est toujours le cas, les 4 couvertures sont géniales) et le résumé me donnait envie. Ca a été un vrai coup de foudre !


L'histoire est originale sur plusieurs aspects : tout d'abord, contrairement aux romans fantastiques de la littérature jeunesse, il ne s'agit pas d'un récit initiatique où le protagoniste découvre qu'il a des pouvoirs et doit trouver sa place dans une nouvelle société. Bien qu'elle ne se l'explique pas, Kitty sait qu'elle a des pouvoirs depuis son enfance et tente de vivre avec dans notre réalité. L'histoire est ainsi plus inscrite dans notre monde et le personnage ne peut pas s'y soustraire : elle doit vivre avec ses pouvoirs, malgré le rejet de ses camarades et le harcèlement qu'elle subit. J'ai d'ailleurs rarement vu un personnage de littérature jeunesse aussi mal traité.


Le style est propre à ce genre de littérature : l'auteur va droit au but, les descriptions sont succintes et les évènements s'enchainent rapidement. L'auteur réussit très bien à faire ressentir les émotions du personnage, notamment la tension et la peur qui règnent sur chacun des tomes tout en alternant forte émotion et moments plus calmes qui permettent au lecteur de la digérer.


La saga en elle-même est assez inégale : le premier et le troisième tomes sont excellents et je les ai dévoré à de nombreuses reprises tandis que les 2 autres sont sympathiques mais loin d'être au niveau. Si vous aimez les romans jeunesse fantastique foncez au moins sur le premier tome !

 

Par Tome :


1. Kitty Lord et le secret des Néphilim

Note : A+


Je me souviens avoir commencé à lire ce livre un après-midi pendant mes vacances d'été et je ne suis sortie de ma chambre qu'une fois le roman terminé. Pour vous dire à quel point j'ai aimé cette histoire ! Par la suite, je l'ai relu plusieurs fois et même adulte, le plaisir de lecture reste présent.


Comme je l'ai dit dans la section "générale", l'histoire est très originale car elle va à l'encontre des constructions habituelles des romans fantastiques jeunesse qui ont été édités suite au succès de Harry Potter. Kitty subit réellement ses pouvoirs : non seulement c'est une cause de rejet et de harcèlement dans son orphelinat, aussi bien par les enfants que les adultes, mais de plus c'est la raison pour laquelle elle est enlevée. On ressent en peu de pages la détresse du personnage qui survit plus qu'elle ne vit.

Cette empathie est maintenue tout au long de l'histoire : que ce soit sa peur des gardes et d'Hécate au centre Genesis, son attachement vis à vis de ses codétenus ou encore son envie de vivre, toutes les émotions sont très bien retranscrites et ressenties par le lecteur.


De plus le centre Genesis est très bien décrit, encore aujourd'hui j'arrive à visualiser les images de centre, 3 ans après ma dernière lecture du roman. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un coup de cœur pour ce lieu ultra-technologique qui inscrit encore plus l'histoire de Kitty dans le monde réel. C'est une prison impersonnelle et froide dans laquelle les personnages vont devoir survivre..


A ma première lecture, j'ai été très étonnée de la fin que je ne trouvais ni bonne ni mauvaise et cela m'avait déçue car j'ignorais que d'autres tomes allaient paraitre…

 

2. Kitty Lord et l'anneau Ourovore

Note : B+


Ce second tome est découpé en trois parties : Peabody (la ville de Kitty), le Centre Nifelheim et une dernière partie que je ne divulgâcherais pas. Ma déception vis-à-vis de ce livre vient du fait que ces différentes phases de l'histoire ne se valent pas.


J'ai été happée par le début où Kitty commence à assumer qui elle est tout en essayant de se faire une place mais très vite elle est de nouveau kidnappée. Malheureusement il y a une sensation de déjà vu qui gâche la lecture. Le centre, ses équipements et ses méthodes sont différentes du premier et j'ai aimé retrouvé les amis de Kitty mais le but du centre Nifelheim est le même que Genesis… et donc celui de Kitty et de ses amis aussi. Il y a tout de même deux points positifs : l'auteure va par la suite jouer sur cette redondance et l'empathie envers les personnages est toujours présente dans la lecture. Mélusine Vaglio va d'ailleurs pousser son concept un cran plus loin car la cruauté du centre Nifelheim est plus poussée que dans le centre Genesis et on se sent à la fois mal-à-l'aise face aux changements de comportement des personnages mais aussi impliqué dans les épreuves qu'ils subissent ce qui permet de maintenir l'attention du lecteur.


Enfin, j'ai trouvé la dernière partie de l'histoire assez longue. Je ne me suis pas ennuyée car beaucoup de choses se passent mais la tension retombe et je ne me sentais plus aussi investie dans la suite des évènements.

 

3. Kitty Lord et les Gardiens de l'Alliance

Note : A+


Puisque j'avais acheté les tomes 2 et 3 en même temps, j'ai continué ma lecture de la saga et j'ai bien fait car cette nouvelle histoire de Kitty est un second coup de cœur !


Dans ce tome, Kitty est accusée du meurtre d'un enfant et une enquête est ouverte par le FBI. Les enjeux sont ici plus sérieux et impactent directement Kitty dans son quotidien.

Au delà de la tournure policière que prends l'histoire, celle-ci soulève beaucoup de points intéressants : la justice populaire qui fait pression sur l'orphelinat pour virer Kitty sur la base de rumeurs, le passé de la famille Lord est peu à peu mis à jour et enfin la relation entre Kitty et Amata, sa meilleure amie est très intéressante. En effet pendant les deux premiers tomes on apprends que cette dernière est plus jeune que Kitty, très appréciée des autres mais continuellement mise à l'écart à cause de son amitié avec Kitty. Or en grandissant Amata tente de s'intégrer au sein du groupe qu'elle cotoie au quotidien et s'éloigne de plus en plus du personnage principal.. quitte à briser leur amitié. C'est une attitude très humaine et compréhensible et l'auteur réussit à faire ressentir la souffrance de Kitty face à cette situation ce qui rends le personnage très touchant.


J'ai dévoré ce tome aussi bien à mon adolescence qu'il y a quelques années quand je l'ai relu (pour la x-ième fois). Etonnamment la série aurait pu s'arrêter à ce tome car sa conclusion est très satisfaisante.

 

4. Kitty Lord et l'Arcane Cosmique

Note : B-


Est-ce le tome de trop ? Je suis assez mitigée sur cette question. D'un côté j'ai passé un bon moment de lecture et le livre fourmille de bonnes idées. Par exemple on retrouve des combinaisons de magie et de technologie assez sympa, Kitty en apprends plus sur son père et développe sa relation avec un certain personnage.


Mais d'un autre, j'ai trouvé que le développement de ses sentiments était trop rapide. Même si Mélusine Vaglio arrive à faire ressentir au lecteur la force de ces derniers, ils arrivent sur une durée trop courte pour être crédible. C'est un ressenti que j'ai eu à ma seconde lecture, une fois adulte. Adolescente j'étais plongée dans l'histoire et ça ne m'avait pas choquée et je pense que c'est dû au fait que les adolescents, comme les enfants, ressentent leurs relations avec plus d'intensité et plus fortement que les adultes. Je me souviens avoir tissé des liens d'amitié très fort en vacances sur une semaine qui se sont ensuite évaporés une fois l'été terminé. Je pense qu'avec les évènements que vit Kitty, j'avais perdu de vue le côté adolescent du personnage.

Enfin il y a plusieurs points que je trouve tiré par les cheveux et qui alourdissent l'histoire. Notamment l'arc narratif qui conduit à la fin et que je ne trouve pas satisfaisant.


Je vous conseille de ne lire que les trois premiers tomes de Kitty Lord ! Si vous aimez les romans jeunesse fantastique vous ne serez pas déçus.


12 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page